Le Témoin  gaulois : Mon Parcours
Accueil

Mon Parcours

Présentation

Au Fil des jours

Notules

Témoignages & Fictions

Albums Photos

Albums Vidéos

Auteurs invités

Approches des textes

Approches de l'image

Coups de cœur

Contact


« Le sot projet qu'il eut de se peindre » (Pascal, Pensées)

« Mon épitaphe serait bientôt faite : NÉ-MORT » (Théophile Gautier, Préface des Jeunes-France)

Oui, mais entre temps, j'aurai fait un beau voyage !


Arbre généalogique établi par Thomas David   

1896 : Naissance à Vauclaix de Lucien Collinot, mon père (9 octobre).

1902 : Naissance à Brassy de Germaine Alice Roulier, sa cousine (23 juin).

1912 : Naissance à Paris de Simone Jeanne Roulier, sœur de Germaine (12 décembre), ma mère.

1923 : Mariage de Lucien Collinot et de Germaine Roulier (19 juillet).

1928 : Mort de ma grand-mère maternelle, Alice Marie Louise Bonneron. André Roulier, mon grand-père, ne supporte pas son veuvage et se met à boire.

Naissance de Solange Marie Collinot, ma sœur (31 décembre).

1929 : Mort en couches de Germaine Roulier, mère de Solange (13 janvier). Mort d'André Roulier (12 août).

1931 : Mariage de mes parents, Lucien Collinot et Simone Jeanne Roulier (8 août 1931).

1934 : Ma mère donne naissance à un gros garçon de 9 livres, René, à Paris (8 mai). C'est moi !

1935 : Naissance de Maurice Collinot, mon frère (27 mai).

1935-1940 : vacances à Brassy.

1937 : Exposition universelle de Paris.

1938 : Visite du roi d'Angleterre à Paris ; je crois voir passer sa belle voiture découverte sous nos fenêtres.

1939 : Naissance de Denise Françoise Collinot, ma sœur (19 juillet), qui nous rejoint à Brassy (septembre).

1940 : Mort de Maurice Collinot (28 février). Nos parents, qui nous ont rappelés à cette occasion, nous renvoient à Brassy pour nous protéger de la guerre. L'invasion et l'exode (juin). Les Allemands font leur entrée à Paris (14 juin).

1940-1941 : École maternelle de la rue Saint-Ferdinand.

1941-1949 : École primaire de la rue Saint-Ferdinand, école de Mhère, cours complémentaire Saint-Ferdinand).

1942-1956 : Vacances à Mhère.

1942 : Mon père démissionne de la police (février). Mort de Marraine le 14 juillet 1942.

1946 : Naissance de Michel Émile Collinot, mon frère (2 novembre).

1949-1953 : De la seconde à la terminale (Philo) au collège puis au lycée Chaptal.

1952-1953 : Comme au Grand Siècle, je me « convertis ». Je milite (J.E.C., U.N.E.F.). Cette crise durera moins de trois ans.

1953-1955 : Lycée Lakanal, préparation à l'E.N.S.E.T.

1954 : Vendanges à Lantigné, en Beaujolais.

1955 : Vacances en Grèce (juillet).

1955-1959 : E.N.S.E.T., avec redoublement en 1957-1958.

1956 : Vacances en Espagne (juillet-août).

1957 : Vacances en Israël (juillet-août), séjour au pair au kibboutz de Gvouloth où je rencontre Sarah Simone Pinto.

1959 : Stage en entreprise au journal Libération (printemps) ; C.A.P.E.T. (juin). Vacances en Provence. Rentrée à l'École nationale de commerce, boulevard Bessières.

Départ pour le service militaire le 5 novembre.

1960 : Mariage avec Sarah le 25 avril. Il m'a fallu, suivant une loi de Vichy, obtenir l'autorisation de mon commandant, ce qui a valu au concierge du 65 rue Sedaine la visite des gendarmes ! Le maire communiste du XIème nous félicite de ce « mariage mixte ».

11 mars 1962 : Je suis nommé à Bourges après 28 mois de service.

1962-1964 : Lycée technique de Bourges, enseignement du français, de l'histoire et de la géographie, de la 4ème à la seconde. Je travaille comme guide au C.C.C.S. pendant les étés 63 à 65.

6 septembre 1964 : Naissance à Paris (XVIIème) de notre fils.

1964-1966 : Lycée technique de Nogent-sur-Marne, enseignement du français en seconde, 1ère, terminale, et même de la philosophie ! Sarah entre dans le notariat, à l'étude Lefeuvre.

1966-1972 : École Nationale de Photo et de Cinéma, 85, rue de Vaugirard, j'enseigne le français et l'histoire des spectacles (que j'apprends au fur et à mesure) ; initiation à la sémiologie de l'image, alors à ses débuts. J'arrondis les fins de mois en donnant un cours de préparation à l'I.D.H.E.C.

1972-1974 : E.N.N.A. de Villeneuve d'Ascq, près de Lille, formation de P.E.G. Lettres et de P.E.T.

1974-1981 : E.N.N.A. de Saint-Denis, formation à plein temps de P.E.T. pendant deux ans, puis de P.E.G. Lettres-Histoire et de P.E.T. Organisation de trois séminaires nationaux sur la lecture de l'image (1973, 1974, 1975) et animation d'un groupe de recherche sur le même sujet (1975-1976).

1981-1982 : Année sabbatique. Stage d'informatique à Paris VII.

1982-1984 : E.N.N.A. de Saint-Denis, où je crée le département E.A.O. J'y reçois François Mitterrand. J'y enseigne seul et assure encore quatre heures de français avec deux sections d'horticulteurs. Publication chez Dunod de Traitement de texte et enseignement du français.

1982-1983 : Je publie chez Magnard les carnets de déportation d'un ami : Léon Ichbiah, matricule 173293, D'Auschwitz et d'ailleurs, aujourd'hui épuisé, mais disponible sur Internet.

1985 : Enseignement de l'informatique. Un ami, Alain Saustier, me rejoint à la rentrée. Ce sera l'auteur d'Archimédia, logiciel qui m'a conduit indirectement à entreprendre l'hyperdocument Fragments.

1991-1994 : L'E.N.N.A. devient en 1991, le site scientifique et technologique de l'I.U.F.M. de Créteil.

       La formation en informatique se réduit comme une peau de chagrin, et nous entreprenons de créer un logiciel ; ce sera Architextes puis Archimedia, et une application qui deviendra Approches des textes, destinée aux lycées, et sera publiée aux éditions Chrysis.

1994 : Je prends ma retraite en septembre et anime une équipe de collègues qui mènent à bien un second module d'Approches des textes, destiné aux collèges.

1995 : Je me mets au service d'Adapt, branche éditoriale du S.N.E.S., et collabore à l'édification d'une base de données sur les cédéroms et sites pédagogiques. 

14 décembre 1995 : Naissance de notre petite-fille, Marie.

1997 : J'entreprends un troisième cédérom, Lecture de l'image.

6 septembre 1998 : Naissance de notre petit-fils, Paul.

18 décembre 2000 : Pose d'un stimulateur cardiaque. Décidément, j'entre dans le troisième âge !

23 mars 2001 : J'entreprends de fixer quelques souvenirs, sous les titres de Fragments, et j'en tire l'Album de nos familles... 

2002 : Ayant signé le contrat de publication de Lecture de l'image, j'abandonne ma collaboration à Adapt en novembre ; la pédagogie a cessé de m'intéresser, mais j'aimerais laisser un état présentable de ce que j'ai entrepris d'écrire.

2003 : Je décide de terminer Fragments et Album, et de leur donner leur forme définitive, sans renoncer à l'écriture, qui m'amuse beaucoup, et entreprends un hyperdocument de forme plus libre, Notules, où je compte m'essayer, entre autres, à la fiction.

2004 : Version définitive de l'Album de nos familles (fin octobre-début novembre). J'entreprends en novembre la version définitive de ces Fragments, qui incluront les premières Notules, dont je poursuivrai la rédaction le plus longtemps possible...

2006 : Nouvelle et dernière version « définitive » d'Album et de Fragments, qui inclut Notules. Aussi, depuis le mois de juillet 2006, j'écris dans un nouveau document, Notules II (.PDF)

2007-2008 : Nouvelle version mise à jour et transcrite en H.T.L.M. de Lecture de l'image.

2009 : Je rends ma carte au S.N.E.S., devenu « antisioniste », dernier avatar honteux de l'antisémitisme. Cette prise de position m'ayant valu de nombreuses interpellations de lecteurs parfois très proches, je m'en suis expliqué dans plusieurs articles d'Au Fil des joursCrimes de guerreAnti...Faut-il s'indigner ? Je mets à jour l'Album et Fragments pour prendre en compte des retrouvailles avec la branche Bonneront, perdue de vue depuis plus d'un demi-siècle, et entreprends cette version nouvelle avec le projet de la publier sur Internet : à mon âge, mieux vaut écrivailler que radoter, c'est plus stimulant pour l'esprit et moins fatigant pour l'entourage. Je mets en place le site temoingaulois.

2011 : Je publie sur ce site le roman de Basile Montfort, Avant de vous quitter.

2013 : J'entreprends de publier les livres de Témoignages et de Fictions sur Amazon.